Accueil » Tout savoir sur le Pass Carte Verte

Tout savoir sur le Pass Carte Verte

Par Cedric
Publié le Mis à jour le
Pass carte verte

Le Pass Carte Verte est un sésame important dans l’univers du golf. Mis en place par la FFGolf (Fédération Française de Golf), il permet d’attester que vous êtes un golfeur avec suffisamment d’expérience pour être autonome et apte à jouer partout.

De quoi s’agit-il ? Comment l’obtenir ? Ces paragraphes lèvent le voile sur ce nouveau document d’attestation.

Qu’est-ce que le Pass Carte Verte ?

Le Pass Carte Verte, ou simplement Carte Verte (l’ancien nom officiel), se rapproche d’un passeport destiné aux golfeurs débutants et professionnels, mais à quoi sert-il ?

Un passeport pour jouer au golf

Le Pass Carte Verte est une carte qui confirme votre connaissance et votre maîtrise des règles d’usage au golf. Il vous identifie comme un « vrai golfeur », en d’autres mots, d’un fin connaisseur des techniques relatives à la pratique du sport de précision.

Sa possession certifie votre capacité à jouer en toute autonomie sans gêner les autres joueurs. Par exemple, elle justifie de votre faculté à maintenir un rythme soutenu lors des pics de fréquentation du parcours, souvent sources d’« embouteillage » et de conflits entre les joueurs.

Une carte d’évaluation du comportement du golfeur

Le Pass Carte Verte atteste aussi votre faculté à jouer en respectant les codes golfiques, sous le signe de la courtoisie et du respect. Sa présence rassure les clubs quant à la sécurité des joueurs. En effet, la carte traduit de votre aptitude à vous tenir dans un emplacement adéquat à l’abri des balles, du swing des golfeurs et des cannes de golf.

La carte se destine principalement aux joueurs licenciés non classés et aux joueurs ayant un index supérieur à 35,4.

La carte verte est-elle obligatoire pour accéder à un parcours ?

Chaque golf est libre de demander les documents de son choix en vue d’accorder l’accès à ses infrastructures. La plupart des clubs ne requièrent pas de carte verte, mais plus souvent un certificat médical et / ou la licence FFG.

La carte verte est-elle obligatoire pour jouer une compétition ?

Non, il n’est pas demandé de Pass Carte Verte pour jouer en tournoi. Là aussi certificat médical et / ou la licence FFG sont plus fréquemment demandés aux joueurs souhaitant s’inscrire.

Quelles sont les formations à suivre pour obtenir le Pass Carte Verte ?

Devenir un détenteur de la carte verte requiert une formation d’une trentaine d’heures en moyenne. Ce délai couvre les champs d’apprentissages essentiels à la pratique de ce sport de plein air.

Les axes de formation

D’après la ffgolf, l’apprentissage gravite autour de 6 axes :

  • le putting ;
  • le petit jeu ;
  • le grand jeu ;
  • les règles du jeu ;
  • le respect de l’étiquette ;
  • le test sur le parcours.

Le putting consiste en un coup réalisé sur le Green en roulant la balle. Permettant de cumuler un maximum de points, le petit jeu désigne 4 coups pour approcher le green : le chip, le coup roulé, le pitch et la sortie de bunker. Le grand jeu fait partie des premiers coups à maîtriser pour les débutants. Il requiert un swing particulier.

Le programme d’initiation s’attarde sur les règles comme le marquage d’identification de chaque balle et le nombre de clubs dans un sac.

La formation met en lumière l’importance du respect de l’étiquette. Elle fait appel à un engagement moral du joueur.

Elle s’achève sur un test sur le parcours en conditions réelles, sous la supervision d’un professionnel.

La validation de 3 niveaux de compétence

Le Pass Carte Verte implique la validation de 3 niveaux de compétence : la phase de début, la progression et la phase de test. La première phase permet l’assimilation des bases du golf sur les distances courtes. Le stade de progression se déroule sur les distances moyennes. Le test final se passe sur de grands parcours.

À l’issu des épreuves, vous sera délivré votre pass validé par votre club auprès de la ffgolf.

Comment obtenir le Pass Carte Verte ?

Le parcours n’est pas de tout repos. Le golfeur subit une suite d’étapes.

Les prérequis à l’inscription

Le joueur est soumis à quelques critères d’admission. Il possède la licence FFGolf de l’année en cours de la fédération de golf en Suisse, au Luxembourg, en Belgique ou en France. Toutefois, les modalités d’obtention varient d’un territoire à un autre. Sur le sol français, la ffgolf propose, à titre facultatif, des cours de perfectionnement et l’acquisition de la licence assurance de la Fédération Française de Golf avant l’inscription.

À ces conditions s’ajoute le jeu d’un parcours de 9 trous de 3 balles au minimum. Le joueur justifie également d’un abonnement de 3 mois au golf.

Le choix de la formule d’apprentissage

Le joueur dispose d’une alternative de formules d’apprentissage : un stage et un test de régularisation. Le stage de longue durée s’étale sur 3 semaines. Il est recommandé aux golfeurs débutants. Le test de régularisation se destine aux joueurs confirmés sans index. Il valide les acquis du golfeur et l’épargne ainsi des examens chronophages.

Par ailleurs, la ffgolf a noué des collaborations avec PGA France (Professionnels de golf associés), GEGF (Groupement des entrepreneurs de golf français), l’ADGF (Association des directeurs de golf) et le GFGA (Groupement français des golfs associatifs). Ces partenariats tendent vers l’homogénéisation des compétences des joueurs des niveaux 1 et des niveaux 2 à des fins d’équité sportive.

Les étapes de l’obtention du Pass Carte Verte

Selon les indications de la ffgolf, le parcours se déroule en 3 temps. La première étape réclame l’autorisation du club et permet au golfeur de jouer au moins 5 parcours de 9 trous dans une pratique libre sous la surveillance d’un professionnel.

Arrive la deuxième étape analysant sa capacité à réaliser des trajectoires dans un contexte de jeu concourant et à appliquer les règles fondamentales. Elle se termine sur une autre validation du moniteur.

L’ultime étape confirme le succès du joueur sur les tests finaux. Il débouche sur l’obtention du Pass Carte Verte.

Malgré ces recommandations fédérales, les processus varient d’un golf à un autre. L’intéressé doit ainsi se renseigner au préalable sur les modalités d’obtention du pass de son club.

Les tests finaux du Pass Carte Verte

Les épreuves se divisent en 2 étapes : le test théorique et le test pratique. La première épreuve englobe un questionnaire (environ une vingtaine de questions) autour des comportements du joueur et des règles du golf. Ce quiz va couvrir diverses situations fréquentes lors des parties de golf. Par exemple :

  • Balle injouable
  • Balle dans les obstacles (eau, sable, bosquet…)
  • Balle perdue, hors limites ou déplacée
  • Utilisation où réparation d’un club endommagé
  • Définition de la zone à pénalité (ZAP)

La seconde épreuve pratique consiste à jouer pendant 2 heures (selon le parcours) un parcours de 9 trous dans une partie de 3 balles, avec ou sans un chariot. Le jury (un représentant du club ou un professionnel) observe au moins 3 trous. Sur ces 3 trous, le joueur ne peut commettre plus de 7 fautes de comportement, dont pas plus d’une faute de sécurité, au risque d’essuyer un échec.

La délivrance du Pass Carte Verte

Le club valide le Pass Carte Verte du joueur auprès de la ffgolf par le biais de l’extranet fédéral. La méthode facilite la vérification de chaque club de la validité de la carte.

En règle générale, le pass n’est soumis à aucune durée de validité, sauf en cas de comportement contraire à l’esprit du jeu.

Le Pass Carte Verte fait prévaloir votre droit d’accéder aux parcours de golf de toute la France. Afin de vous aider à progresser, votre moniteur vous guide ensuite vers le départ correspondant à votre niveau actuel. Puis, vous obtiendrez un email d’attestation d’enregistrement de votre niveau. L’ensemble des renseignements de votre profil sera accessible depuis votre Espace licencié sur le site de la ffgolf.

Vous aimerez également....

Laissez un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.